Trouver votre éditeur

Voilà, votre roman est parfait.

L'histoire a été peaufinée, les personnages sont finement travaillés, l'intrigue est fluide et prenante.

Le manuscrit est mis en page, il ne comporte plus de fautes.

Il faut maintenant lui donner vie en lui trouvant un lectorat.

 

La recherche d'éditeurs est longue et fastidieuse. Il faut s'occuper de la reprographie, envoyer les manuscrits aux bonnes personnes, obtenir la meilleure négocation possible pour votre manuscrit. Pour cela, avoir recours à un agent littéraire est très utile, surtout pour un premier roman.

Attention, je ne peux pas accompagner tous les romans à la publication. Le binôme auteur / agent est très important. Il faut que je sois à l'aise avec votre manuscrit, que celui-ci s'inscrive dans un registre que je connais bien (romans d'apprentissage, romans à portée sociétale ou essais). A l'inverse, il faut que vous ayez confiance en moi et que vous acceptiez de déléguer cette partie de l'histoire de votre manuscrit. Ce n'est pas toujours facile, auquel cas si vous ne vous sentez pas prêt, je vous recommande plutôt l'approche d'un conseil littéraire.

Si je ne suis pas la bonne personne pour votre ouvrage, je vous conseillerais bien évidemment un confrère plus pertinent. 

Si nous décidons d'avancer ensemble, mes prestations ne vous seront facturées qu'en cas de résultat (hors frais de reprographie).

 

Il me semble important de rappeler que l'on n'envoie pas un manuscrit tous azimuts. L'envoi d'un manuscrit à telle maison et pas à une autre est un acte pensé et réfléchi. On ne vise pas une maison pour sa renommée, on vise une maison parce que sa ligne éditoriale et notre manuscrit résonnent. Je me permets d'insister sur ce point car je rencontre beaucoup de jeunes auteurs qui visent ou ont visé Gallimard / Grasset / Flammarion et Albin Michel, sans particulièrement réfléchir à cette action, au-delà de la notoriété des maisons. Je comprends bien évidemment l'attrait des grandes maisons et celles-ci parfois peuvent être les meilleures caisses de résonnance pour votre roman, mais pas seulement. C'est aussi à ça que sert un agent : trouver le bon éditeur pour le manuscrit.